Immunité et cerveau

Des recherches récentes concernant les inflammations et la dépression montrent l’existence d’un véritable réseau de communication entre le système immunitaire et le cerveau. Parfois certains phénomènes inflammatoires modifient les réseaux des neurotransmetteurs cérébraux.  C’est probablement ce qui explique les observations