Chaque molécule possède la propriété de faire dévier le plan de polarisation de la lumière. Certaines molécules le font vers la droite : on les dit dextrogyres, tandis que d’autres le font vers la gauche : elles sont alors appelées lévogyres. Cette propriété qui rend les molécules asymétriques est liée à la symétrie du carbone qu’elles contiennent.

Cependant dans la nature il existe quelques exceptions en particulier dans les molécules contenant plusieurs carbones asymétriques. On ne connait pas l’origine de cette propriété qui cependant a des répercussions importante en biologie notamment.

En effet les molécules utilisables par les êtres vivants sur la Terre ont toutes la même chiralité.

Cela est d’autant plus étonnant que dans les synthèses chimiques, les réactions ne font pas de différence et produisent les deux types possibles. Ainsi tous les acides aminés assimilables par les organismes vivants ont tous un pouvoir rotatoire lévogyre.

Les synthèses chimiques sont un mélange de pouvoir dextrogyre et lévogyre. De ce fait l’organisme ne peut en assimiler qu’une part, l’autre venant simplement encrasser le foie qui doit les éliminer.

Seules les formes lévogyres des produits naturels sont assimilables.

Le fait d’avoir tel ou tel pouvoir rotatoire a une grande importance biologique, non seulement du point de vue de l’utilisation possible par l’organisme, mais également par le fait qu’il modifie les propriétés biologiques des molécules. Louis Pasteur en 1848 fut je crois un des premiers à isoler les deux énantiomères de l’acide tartrique et à montrer que leurs propriétés étaient différentes (1).

Autre exemple plus connu, la thalidomide. La confusion du rôle des deux pouvoirs de polarisation fit que l’un qui est anti-nauséeux fut utilisé chez des femmes enceintes mais confondu avec l’autre qui est tératogène et provoqua chez les embryons des malformations catastrophiques. Les comprimés de thalidomide avaient été si largement distribués, parfois sans aucune mention du produit, qu’il s’avéra difficile de savoir qui en avait pris ou qui pouvait encore en prendre. Lors d’une émission de télévision, le Président Kennedy fut une allocution et engagea lui-même les Américains à vérifier le contenu de leur armoire à pharmacie et à en retirer tout médicament non identifiable (2).

On ne connait pas (encore) l’origine de la préférence des produits naturels pour la forme gauche de la molécule. Dans les météorites on a parfois détecté un mélange des deux formes ou des excès de l’une d’elle. Cependant il n’y a pas d’explication satisfaisante pour expliquer pourquoi seules les formes lévogyres des produits naturels sont assimilables.

Un argument fort en faveur des produits d’origine naturelle donc. L’assmilation est ainsi bien meilleure que les produits de synthèse.

C’est en partie pour cela que Mirko Beljanski (les produits Beljanski), puis Sylvie Beljanski (la gamme Targetage et les produits de soin French Secret), ont toujours été motivés à l’idée de proposer des produits naturels.

 

(1) Louis Pasteur, Gallica : Dissymétrie moléculaire http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7356c

(2) Elisabeth A. Cawthon Medicine on trial: a handbook with cases, laws, and documents ABC-CLIO, 2004

————————————————————–

Plus d’informations : COMPRENDRE LE CANCERLIVRESRECHERCHEPRODUITSÉVÈNEMENTSFACEBOOKYOUTUBEFAIRE UN DON POUR LA RECHERCHEIN ENGLISH

Un intérêt supplémentaire des substances naturelles : leur chiralité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × quatre =