2 avis sur « Liberté impossible… Paradoxe du chercheur »

  • août 1, 2019 à 7:51
    Permalien

    Merci pour votre engagement et pugnacité. toute une vie de combat…c’est long.
    J’ai lu que certaines de vos théories sur les molécules de plantes « anti -cancer » étaient validées à l’étranger. Bravo et merci, car de ce long travail surgit des alternatives, des courants de pensées qui continuent leur chemin. Rien ne perd, tout se transforme.

    Répondre
    • janvier 21, 2020 à 2:23
      Permalien

      Merci madame le Noan pour vos encouragements. En effet, les théories et les extraits que Mirko et son équipe ont identifiés ont été confirmés aux Etats Unis, en Chine, et par des médecins un peu partout dans le monde. Mais que ce fut long ! Bonne continuation à vous. Cordialement. Monique

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 5 =